Questions – réponses… n°2

Deux degrés, un froid pénétrant, un ciel chargé de flocons qui attendent le feu vert pour s’engouffrer dans une chute vertigineuse et venir se poser là où le ciel leur permettra…
Blottie devant la cheminée, enveloppée dans une chaleur rassurante, mon ordi sur les genoux, je lis et relis les quelques mails, messages reçus des visiteurs de Myopaname.

Voilà cinq mois que ce blog respire au rythme de mes émotions, plus de 5500 visiteurs au compteur, et j’avoues avoir refusé des commentaires, ignoré des mails de lecteurs, car parfois trop brutals, ou juste m’obligeant à m’aventurer sur un sentier fragile qui n’est pas l’objet de ce blog… Alors comme « d’hab », je m’autorise une pause, un temps de réflexion, pour peut être dire…

Des questions ? On me demande de m’exposer, de prendre position, est-ce que j’ai peur ? Est-ce que… ?
A chaque fois que je dépose un essai, je m’expose déjà, puisque j’y apporte mes nuances qui sont du domaine de l’intime. Il y aura toujours des lecteurs pour ne pas être d’accord, ne pas aimer ce que j’écris. Mais il y a aussi de délicieux retours et ne rien oser est certainement la route pour ne jamais savoir…
Mon Super Oncle AL1 me dirait certainement : « Myo, pour nager il faut se mouiller, l’eau est toujours un peu froide à la première baignade. Mais après avoir surmonté tes craintes, tu deviendras vite comme un poisson dans l’eau »

Alors j’imagine des yeux interrogateurs, des lèvres pincées, des sourcils froncés ou des sourires inquisiteurs. Dois-je être rassurée…?

Je me lance, hésitante, tel un plongeur qui prend sa respiration avant le grand saut…
Aie aie… comment dire l’essentiel, rester cohérente ?
Je choisis une ballade à travers ces dernières semaines pour laisser entrevoir des réponses.
Parler en général et en particulier…

Reprenons :

Fin 2014, instants partagés avec ma famille… sérénité et paix débordante.
Fin 2014, inondés par les médias de rétrospectives nous invitant à conclure si cette année qui s’achève a été difficile ou pas.
Non ! Pas de conclusion ! 2014 ne peut se résumer à une seule chose. Etre à la porte de 2015 ne signifie pas que j’en ai terminé avec hier. Le passé n’est il pas une référence ? Ne doit il pas nous apprendre, nous faire grandir, nous renforcer et surtout ne pas nous entraver pour l’avenir ?

1er janvier 2015, inondée par les précieux messages de ceux qui font ma force : famille, amis. Une question commune qui m’amuse : « Alors Myo… des résolutions pour 2015? »
Quoi ? Des résolutions ? Pour faire mieux ? Pour m’améliorer, me noyer dans les remords et la culpabilité… « J’aurais dû…! » … « Si j’avais su… »
Pour enterrer le passer ?
Non je ne suis pas fuyante et ne renie pas hier !
Alors juste accepter ce qui fait de moi ce que je suis aujourd’hui, telle la poutre d’une charpente pour renforcer l’édifice qui est LA VIE.

11 janvier 2015, des bougies pour fêter l’anniversaire de mon plus jeune fils. Des yeux pétillants, des rires et un regard d’enfant tourné vers l’avenir.
11 janvier 2015, place de la Nation à Paris, assommée par les attaques terroriste qui ont secouées tout un pays et telle une onde de choc tant d’autres pays…
Je marche dans cette marrée humaine qui vibre pour une même cause : LA LIBERTE
Je marche avec cette foule unie pour dire non à ceux qui assassinent et terrorisent au nom d’une religion dont ils se réclament en en violant l’esprit !
Je marche parce que profondément je me sens citoyen du monde et que je refuse toute forme de discrimination. #save freedom
Ce jour là en marchant je n’ai de cesse de rester concentrée sur ce hastag qui motive ma présence. Mais mon coeur est tiraillé par tant de questions : De quelle liberté parlons nous ? Y a t’il deux poids deux mesures ? N’est-ce pas la France, les Etats-Unis et l’Allemagne qui ont bombardé les bâtiments de la RTS (équivalent de TF1 en France) à Belgrade en 1999… « cible militaire ? » Résultat : 16 journalistes tués.

18 janvier 2015, Place du Trocadéro à Paris, réunis pour dénoncer les exactions des extrémistes qui sèment la terreur au Nigéria et au Cameroun. #save freedom.
Bien moins nombreux que le 11 janvier… pourquoi ? Une information à deux vitesses ? Avons nous oublié le Rwanda ? L’histoire n’a pas de mémoire ?
En lien avec quelques « happy few » de l’humanitaire, suis-je plus informée et sensibilisée ?
Non ! Je n’espère pas me donner bonne conscience en m’unissant à la foule, mais je peux devenir un lutteur infatigable face à l’insoutenable et l’injustice.

19 janvier 2015, Café de l’Olive dans le 18è à Paris. Une ambiance chaleureuse, un café partagé avec des « New Zélandais » et amis. Un instant authentique qui fait du bien.
19 janvier 2015, Martin Luther King Day.
 Inondée sur les réseaux sociaux de rappels à ses Grands Discours qu’il me semble connaitre par coeur pour les avoir lus et relus plus jeune. Inondée par les commentaires de ceux qui s’approprient ces mots pour réveiller les consciences ou leur propre conscience…
Un jour de commémoration pour dépoussiérer les photos et discours de ce Grand Homme, restés au fond d’un tiroir ? Un jour de commémoration nécessaire pour nous rappeler cet héritage fait de lutte contre l’injustice et pour la paix. Ce jour vient étrangement en réponse à ce que la haine et la violence ont produits ces derniers jours…

Les jours suivants défilent avec ce je ne sais quoi d’indéfinissable dans l’air…

Dans les couloirs du métro, escaladant les marches quatre à quatre, je trébuche… franche rigolade… des mains se tendent. Des mains accompagnées d’un sourire, un clin d’oeil, un mot gentil. A cet instant, ce geste ordinaire et bienveillant est porteur de sens.

25 janvier 2015, un dimanche ordinaire tout en simplicité, un mail des « wonders » pour envisager un dîner … je me réjouis d’avance car elles me manquent.

30 janvier 2015, un jour particulier, une grande première : j’anime un groupe de parole sur la foi… celle dénuée de toute religion, celle qui repousse le doute, la crainte, la lâcheté, celle qui cultive l’humilité, la raison, la compassion. Partagée entre force, assurance et fragilité, j’ai l’impression de marcher sur des oeufs. Serais-je à la hauteur ? Chacun des participants semblent vaciller avec moi. Je me ressaisie, respire profondément, commence par un sourire. Je suis là….

Wow ! Janvier est un concentré d’émotions sans mesures. Le voilà déjà en train de prendre la poudre d’escampette pour laisser février nous embarquer.

Alors pour 2015 ? Choisir un mot qui en serait l’étendard… Les mots se bousculent : la paix, la foi, la liberté…
Je crois en L’amitié, la sincérité, la liberté
Je crois au respect, l’honnêteté, la tolérance
Je crois en un monde meilleur
Alors l’évidence vient me chatouiller avec un mot : WHOLEHEARTED
L’AUTHENTICITE sans réserve,
S’engager pleinement dans la vie tout en acceptant d’être vulnérable.
S’engager dans le présent et poursuivre son chemin avec le bonheur d’être avec ceux que j’aime et qui me le renvoient sans négociation aucune.
Le bonheur d’être, quelque soit mes doutes, mes défauts (défauts que vous devinez entre les lignes de ce déroulé) et me dire que chaque jour est un cadeau.

Publicités

84 réflexions sur “Questions – réponses… n°2

  1. Rétrospective pour un début année chargé a tout point de vue !
    Je me retrouve dans ce rythme.
    C’est osé parce que vous touchez des sujets et posez en même temps des interrogations qui nous parlent. Bravo.

    Aimé par 1 personne

    • Concernant l’expérience… Mon Oncle adoré m’a fait suivre ces mots aujourd’hui : »L’expérience est une lanterne que l’on a accrochée dans le dos et
      qui n’éclaire que le chemin parcouru.(avec ses réussites et ses ratés). » 😉

      Aimé par 1 personne

  2. Un bon choix que de répondre a des questions à travers ces 1eres semaines 2015. Comme dit Timoun c’est osé parceque très incisive mais avec subtilité.
    J’ai choisi de faire parti de ceux qui aiment.

    Aimé par 1 personne

  3. Percutant !
    Ou comment toucher des sujets forts d’une actualité brulante sans agression. C’est fort ! Et comme dit Aurelie, ça réveille qui veux bien l’être. Je suis volontaire pour participer à votre groupe de parole.

    Aimé par 1 personne

  4. Le dernier que j’ai lu : « le regard d’un enfant », et là sur ce « questions-reponses » je suis très surpris parce qu’on sort de ce bien-être et de cette paix qui ressort de vos textes. Vous nous mettez dans la réalité. Subsiste encore votre signature dans tout ça. Et moi aussi je dis comme Aurélie : Merci du partage et du réveil.

    Aimé par 1 personne

  5. Tu poses des questions qui peuvent déranger, c’est audacieux de ta part !
    Choisir un mot pour 2015, c’est une excellente idée, et celui que tu as choisi est beau.
    Un grand bravo pour ce que tu écris, c’est courageux.

    Aimé par 1 personne

  6. Quand j’avais lu « Mystère et boule de gomme », vous m’aviez intrigué et je me demandait qui se cachait derrière ces textes.
    Aujourd’hui je suis surpris et agréablement.
    Il y a tellement de gens qui passent leur temps à parler, prier et clamer sans jamais lever le petit doigt, MAIS VOUS MYOPANAME, VOUS ETES DANS L’ACTION. Alors bravo pour ça !

    Aimé par 1 personne

  7. C’est un mois de janvier chargé! l’emotion, l’action, les difficultés, tout y est! Mais on peut pas toujours être partout. En revanche, vous avez raison de montrer qu’on a tous les moyens de faire! Merci

    Aimé par 1 personne

  8. C’est difficile au quotidien de pouvoir s’engager comme vous le faites, perso entre la famille, le travail, et le reste il ne reste plus de place. Alors « Chapeau » à vous!

    J'aime

    • Oh ne croyez pas que je suis sur tous les fronts chaque jour qui passe. J’ai également des périodes très centrée sur ma famille. Ce que je fais, c’est aussi pour moi, me sentir vivante face à certains déséquilibres.
      En revanche on peut tous apprendre à mieux regarder autour de nous, ça fait déjà avancer… 😀
      Bonne continuation et merci

      J'aime

  9. C’est un bon choix de ne pas donner vos influences politiques et religieuses. Vous en dites assez pour nous éclairer sur qui vous êtes et moi aussi je fais du copier coller : continuez de nous réveiller ! Vous n’êtes ni hypocrite ni égoiste, et quand vous parlez de vos défauts « entre les lignes », combien même on en a tous, les votres sont masqués par vos bonnes intentions.
    Vous êtes bel et bien dans le présent, c’est clair qu’on est pas au pays des bisounours, mais qu’il y a plein de petites choses qui peuvent améliorer nos vies individuellement et dans le respect des autres et pour les autres.
    Merci pour la ballade.

    Aimé par 1 personne

    • Un grand Merci,
      Merci pour le copier coller  » … Réveiller », ce sont les mots de mon Amie Aurélie. Je vais lui dire que ses mots ont été repris à plusieures reprises et c’est un honneur qu’ils me soient attribués.
      Merci merci merci

      J'aime

    • Oh, finalement je me suis apperçue que chaque choses faites ce fameux mois de janvier, n’avaient de sens et d’intensité que parceque l’authenticité SANS RESERVE était là. Parceque la foi, l’amitié, la tolérence, la liberté… et tout ce en quoi je crois ne peuvent exister sans cela…
      Ce mot anglais … Je l’ai retrouvé dans plusieures lectures et je l’ai trouvé puissant. Il y a parfois des mots qui dans une autre langue m’interpellent plus, leur mélodie ? Leur rondeur ou pas… Je ne sais pas trop…

      J'aime

    • Haha… La grande question !
      Alors péle mèle :
      J’ai appris que je suis encore naïve sur certaines choses de la vie 😀
      J’ai appris qu’avoir mal est inévitable mais que souffrir est une option. Qu’un ami peut devenir un parfait inconnu. Que la lacheté et le mensonge ne sont pas que l’apanage des politicards.
      Que le « jamais plus… », n’arrive jamais. Que mon intuition est fiable… Qu’on est jamais seul.
      Qu’un homme d’eglise peut vous faire perdre la foi mais que des Amis peuvent vous aider a la retrouver.
      Finalement ce sont des généralités qui peuvent toucher chacun de nous, n’est ce pas ? Et je pourrais rajoutter encore…

      J'aime

      • Merci pour cette réponse. Des généralités qui sont aussi des individualités et qui touchent beaucoup j’imagine, moi compris.
        Je vous souhaite une belle année 2015 et plein de beaux textes encore.

        J'aime

        • Oh merci,
          Après chaque texte je me sens toute vide et me dis à chaque fois que je ne pourrais pas écrire encore… Et finalement une émotion traversée et ça redémarre. Combien de temps encore…? Je ne sais pas…

          J'aime

  10. Un sacré parcours du combattant ce mois de janvier et on y était tous. Moi je participe à des reunion dans mon quartier pour parler de tout ça et ne pas oublier. Aussi pour se rendre compte qu’on n’est pas tout seul. Etes vous toujours comme ça ? hyper active ? êtes vous triste de ce que l’année passée vous a appris ? je fait référence à ce que vous avez répondu à Thierry. Vous ne pensez pas qu’a en faire beaucoup on n’est pas assez constructif ?

    J'aime

    • Je ne sais pas quoi vous dire… Mieux vaut trop que trop peu 😀
      Lorsque je fais un truc je ne le fais jamais à moitié…
      Triste… probablement un soupçon mais cela n’envahit plus ma vie. Chaque chose aboutit à quelque chose de positif. Par exemple le groupe de parole que j’anime. J’ai dabord beaucoup travaillé sur moi, puis me suis dit qu’il serait chouette de partager peut être. Je vais y prendre gout c’est certain 🙂

      J'aime

    • Oh Manon merci ! Tu sais je n’attendais pas tout ça 😀 ça va au-delà de mes espérances. Le compteur tourne terriblement. Mes efforts n’ont pas laissé indifférent. Mme l’Energie et Mme la foi sont au rdv et ont fait fuire Mr Déséquilibre … Yea !

      J'aime

  11. J’adore ! On en apprend encore en lisant tes échanges avec les lecteurs ! C’est évident que tu as changé avec une belle énergie. C’est quoi le plus difficile pour toi dans tout ça?

    J'aime

  12. Thank you Myopaname for writing this. The way you have managed and are managing is more than impressive.
    Wow it’s incredible ! How do you have time enough in a day, a week or even a month to be a single Mom and a writter ? Do you sleep ? I’m impressed ! I whish I have yhis level of organisation and stamina !

    J'aime

  13. Quelle découverte vos textes ! Celui-ci pour vous connaitre dans ce 21e siècle. Les autres pour connaitre votre écriture et encore vous. Comme des comtes.
    Merci du partage, c’est leger dans l’écritue et puissant dans les émotions. Un bel imaginaire relié a votre réalité à chaque fois. Sur ce question réponse votre réalité dans celle de tous.

    Aimé par 1 personne

  14. J’ai lu tout vos textes, un beau voyage ! Je trouve touchant que vous tentiez de donner des réponses à vos lecteurs, c’est un vrai partage et plutôt une démarche courageuse. Vous avez pris des cours pour aboutir à cette écriture ?

    J'aime

  15. C’est votre fragilité qui vous permet sans doute de partager aussi bien vos émotions. Je rejoins le dernier commentaire : ne changez rien! Votre vie est émotion et c’est elle qui vous guide. Je suis fan.

    Aimé par 1 personne

  16. Ecrire c’est vivre ! Je trouve que le mot « réveillé » employé par Aurélie est très approprié : J’ai lu l’ensemble de vos histoire jusqu’à ce question-réponse, et vos métaphores, vos descriptions réveillent des émotions endormies chez le lecteur. Ce dernier quand à lui réveille les consciences. Merci !!

    Aimé par 1 personne

    • Une pause café au bureau et je prends le temps de vous lire… Est ce le café qui me fait du bien et me réveille ou votre commentaire ? 🙂 Merci pour toutes ces belles choses écrites à mon égard… je ne m’habitue pas… Je savoure donc !

      J'aime

  17. Bonjour, J’ai utilisé ce question-réponse avec mes lycéens au cours de l’heure réservée à tous débats. C’est une lycéenne qui vous a lu à haute voix. Cela a déclenché un débat animé et surtout respectueux face à chaque prise de parole des uns et des autres. Je suis convaincu que c’est votre ton dans ce texte qui a conduit à cela. Habituellement tout part dans tous les sens et finalement l’intérêt et l’écoute sont réduits. Ce fut une réussite.
    PS : Ils ont suggéré que ce serait intéressant de participer à l’un de vos atelier. Peut être est-ce juste un motif valable pour pouvoir rencontrer Myopaname.
    Merci du partage.

    J'aime

    • Wow… Je suis sans voix et presque génée, intimidée 😀 que dire à part un grand Merci, un pur délice d’imaginer être lue ainsi et moteur pour engager un debat. Je suis honnorée. Je vous mail pour le groupe de parole.

      J'aime

  18. Myopaname j’aurai pu vous croiser le 11 janvier ou le 18 janvier ou même chaque jour dans le metro, et donc je me reconnais un peu dans cette lecture. Il y a des chances que nombreux s’y reconnaissent car c’etait un debut d’année compliqué pour tous. Pourquoi un groupe de Parole ? C’est votre metier ? Qu’avez vous fait de plus fou ? Vous êtes toujours aussi active et dans la reflexion sur chaque choses de la vie ?

    J'aime

    • Marie Anna, votre interet me touche,
      Nous aurions pû nous rencontrer au détours d’une rue, d’un couloir de métro et partager tout cela cote à cote…
      Je ne suis pas dans la reflexion ou active H24… il faut aussi savoir lacher prise et se laisser aller.
      Mais j’aime faire d’une toute petite chose annodine, quelque chose de merveilleux 😀
      Ce que j’ai fait de plus fou ? Je vais utiliser mon Jocker car je suis bourrée de contradictions et ce qui ne transpire pas dans mes textes : je suis un electron libre et complexe.
      Le groupe de parole c’est imposé face à certains déséquilibres qui ont mis ma propre foi en péril.
      Au plaisir sur la ligne 12 peut être 😉

      J'aime

Laisser un p'tit mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s