Question – réponse…

C’est décidé, je veux ouvrir un blog pour y poster mes mots, mes coups de cœur, mes coups de gueule, mes impatiences…

Fébrile devant mon écran d’ordinateur, je compose mon pseudo : MyoPaname
Myo, ce petit nom que je porte depuis ma plus tendre enfance.
Paname, ce fameux Paris si riche en couleurs, différences et cultures. Cette ville qui m’avait adoptée alors même qu’elle ne m’avait pas encore séduite.

A l’instant précis où victorieuse j’annonçais que j’écrivais sur un blog, des yeux interrogateurs me demandaient plus : «Pourquoi écrire ? Pourquoi un blog ?»

A cela une seule réponse me satisfaisait : « Pourquoi pas… !? »

Cette réponse ne suffisait pas…
Ces yeux interrogateurs attendaient encore et me reprochaient de me débarrasser de la question dans ce « Pourquoi pas… !? »

A cet instant, je pense à mes enfants qui obstinément m’ont souvent demandé : « Dis maman, pourquoi… ? »

Et les yeux interrogateurs finissent par s’amuser de mon embarras, ils cherchent du sens. Il me faut trouver mieux comme réponse ! Je leur souris, car je sais déjà que mes prochains mots seront la réponse… en tout cas, un essai.

Alors pourquoi ces mots sur ce blog ?

Pour ne pas oublier…
Mais ne pas oublier quoi ?
Des émotions, des instants joyeux, électrisants, puissants…

Comme un cadeau de la vie, l’écriture est devenue « mon évidence », mon alliée dès mes seize ans. Pour mieux me comprendre, me découvrir, répondre à mes interrogations, sortir de mon isolement et ne rien perdre.

Mon moteur : les émotions… toutes les émotions.
La joie, la peur, la colère, le vide ou le « trop plein »…
Comme un exutoire, une délivrance, un moyen de laisser vagabonder mon esprit à son gré, parce qu’à chaque fois je me libère dans la créativité, la fantaisie, les jeux de mots.

Plus jeune, une action solitaire pour me révolter ou prier, et quel délice maintenant de m’évader à travers « de petits rien », d’habiter un personnage ou juste de traduire des sensations et ne pas rester dans le vague.
Longtemps gardé pour moi, j’ai décidé de partager parce que j’ai appris la confiance en moi, probablement aussi parce qu’effleurer humblement l’idée de pouvoir faire rire, pleurer, sourire, l’idée de ne pas laisser indifférent est savoureuse, mais aussi et pour beaucoup encouragée par ma famille et mes amis.

Ecrire parce que peu importe la langue, le pays, la religion, la culture ou la qualité de l’expression… quand on écrit on a le pouvoir de toucher ou pas, le pouvoir de changer et de gagner en liberté !

En laissant les expériences, les émotions me submerger suffisamment jusqu’à les écrire, j’oublie mes préoccupations quotidiennes et mon investissement dans les mots prend peu à peu du sens. Sérénité et liberté y sont ma victoire… comme un long fleuve tranquille.

 » Ecrire, c’est affronter un visage inconnu de soi »
Edmond Jabès

IMG_1462.JPG

Publicités

8 réflexions sur “Question – réponse…

Laisser un p'tit mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s