Le regard d’un enfant…

Décembre…

Assise, le front contre la fenêtre, elle scrute le ciel blanc prêt à inonder de mille et un flocon, Paname en ébullition.
Elle reconnaît ce silence, cette couverture froide, cette ambiance sonore sourde et cotonneuse qui annonce la neige.
Timidement quelques points blancs virevoltent pour finalement tomber avec force et couvrir le sol.

Tel un cadeau, la promesse d’un vœux, elle ferme les yeux un instant pour que lorsqu’elle les rouvrira la magie soit encore là…

Du fond de sa mémoire ce grand tapis blanc ravive des souvenirs :
L’enfance… tout le mystère de l’innocence magique dans un sourire, un éclat de rire, une grimace ou des larmes.
Ce blanc scintillant… aussi beau que l’aurore après l’orage, aussi doux que le regard d’une maman sur son enfant.

Le tintement d’une clochette, une boule de Noël tombée du sapin et un tendre baiser viennent la réveiller et la sortir de ses pensées. Voilà plusieurs semaines que son fils s’émerveille devant les lumières qui habillent les rues, mais cette fois-ci ses yeux pétillent : il neige !

Elle le contemple délicieusement.
Elle voit un monde jeune dans le regard de son enfant.
Il est comme un livre ouvert doté de pages blanches prêtes à être écrites.
Il ignore tant… tout est découverte et expériences nouvelles.

Elle se souvient de ses éclats de rire lorsque bébé il touchait son pied pour la première fois et découvrait que c’était le sien. Elle se souvient de son émerveillement de voir s’envoler les graines de la fleur de pissenlit tel des milliers de parachutes ou son enchantement devant une bulle de savon.
Elle se souvient de ses mots d’enfant : « Oh maman un « courant d’aile ! » », alors qu’une porte avait claqué poussée par le vent…

Il a cette lumière qui fait d’un regard, un sourire une caresse, une étoile fragile et unique tel un flocon de neige.
Tant de petits riens qui illuminent celui qui découvre.

Alors elle fait un vœu, celui que son histoire nourrisse pour lui la lumière d’un avenir qui ne soit pas juste un espoir mais une réalité dans laquelle il sera heureux.
Elle souhaite que ce qui a été vécu ne l’ait pas été en vain.
Elle est certaine que chacun est porteur d’une parcelle d’éternité car l’avenir est en chacun de nous…
Mais elle sait aussi que l’innocence s’effeuille au rythme des années et de l’expérience.

Alors si aujourd’hui il neige, elle savoure ce délicieux instant où son fils parti à la rencontre de ces milliers d’étoiles, respire le bonheur de l’instant présent.

A mes enfants, Stevan et Corto

Publicités

35 réflexions sur “Le regard d’un enfant…

  1. « Elle reconnaît ce silence, cette couverture froide, cette ambiance sonore sourde et cotonneuse qui annonce la neige » Tellement juste ma Myo !
    Tels les enfants, je m’émerveille et mes yeux pétillent aussi face à la neige 😉
    En te lisant, j’ai valsé tour à tour comme dit Pascal de maman à enfant et d’enfant à maman. Très joli texte. Joyeuses fêtes à vous et n’oubliez pas de respirer le bonheur de l’instant présent. Bises argentines.

    Aimé par 2 people

    • Merci, j’ai déjà répondue a cette question très récemment alors je ne ferais que reprendre ce que j’avais dis …
      Idealiste ? très prudente mais les choses de la vie m’ont démontrées que je ne le suis pas assez. Je ne partageais pas mes émotions et mes convictions passionnées et les écrire m’a fait grandir. J’ai une échelle intérieure de valeurs et des principes clairs et honnêtes pour lesquels je suis prête à me sacrifier. Idéaliste probablement dans le sens où je voudrais toujours essayer d’améliorer le monde. Je suis une personne préoccupée, et tente de rester attentionnée et généreuse envers mon prochain. Je peux aussi devenir un lutteur infatigable surtout face à l’insoutenable ou l’injustice. Et pour l’avoir déjà cité aujourd’hui : « Au milieu de l’hiver j’ai découvert en moi un invincible été » et c’est ce soleil là que je m’attache a trouver maintenant… dans les petites ou les grandes choses qui font ma vie.

      Aimé par 1 personne

  2. A la gare de lyon j’attends mon train et je passe mon temos a lire un blog puis un autre et le tien.
    Tu as fait un grand chemin de paix et si nous n’avons pas l’occasion d’échanger j’aurais toujours plaisir à te lire. Tes histoires sont belles et chargées d’emotions que tu sais partager. Merci.

    J'aime

  3. J’avais lu « comme une pomme » et n’etais pas revenu sur votre blog depuis. Vous avez une vraie signature a vous. Un vrai talent pour décrire un vrai talent pour donner de l’emotion. Ce dernier est magnifique.

    Aimé par 1 personne

Laisser un p'tit mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s