Une étincelle…

Fin octobre,
Le vent soulève les feuilles mortes dans un bruit de papier froissé.
Le soleil à travers les feuillages, dessine des taches de lumière et joue une symphonie de couleurs exaltées par ses rayons.

Il admire la brume de ces matins d’automne, l’indolence à demi-mot de Paname prête pour le coup d’envoi de chaque nouvelle journée.
Dans le ciel, des oiseaux en formation serrée… ces voyageurs qui portent tout ce qu’ils ont vu en silence.

Juste un ciel en majesté…

Pourtant il appréhende cette saison où les jours sont suspendus dans l’ombre trop tôt, où les nuits arrivent trop vite !

Aujourd’hui, il se lève en supportant la douleur d’une inquiétude sourde…
Alors balayer cette pensée ?
L’ignorer ?
Rester recroquevillé sur le bord de la vie en attendant qu’elle passe ?
Il ose rêver d’un monde aux contours lisses et perméables.
Un monde où tout serait livré avec une notice, un mode d’emploi : « Attention zone de houle » ; « Ici chemin au bonheur palpable » ou « danger, ici désillusion »…
Il rit de ses pensées !
Il imagine que tout savoir, tout comprendre, tout maîtriser, atténuerait les choses et s’applique à chasser ses idées sombres les unes après les autres avant même qu’elles ne deviennent des mots.
Il faut les gommer à la source !
Tout effacer, ou presque et ne percevoir plus que l’entaille de cette inquiétude comme une infime cicatrice.
La voir fondre à ses pieds, basculer dans le passé et n’être conjuguée plus qu’à l’imparfait…

Alors si ces derniers jours, il chausse ses bottes de soldat pour affronter ses détracteurs, il sait avec force que famille, amis sont son point d’encrage sur la paroi glissante de la vie.

Il se sent brusquement conscient de l’instant présent et de cette force commune qui est leur alliée à tous.
N’est-ce pas là le cœur de son énergie ?

Si on ne chasse pas l’écho d’un silence, d’un doute d’une inquiétude… comme on gomme une esquisse,
Ce matin lui offre ce magnifique cadeau de se savoir debout, conquérant, aimé… vivant !

Il ne lui reste plus qu’à cueillir en plein vol chaque étincelle de la vie, laisser ses pensées sombres s’éclipser par la porte de derrière pour que demain le dernier mot lui appartienne !

Demain nous serons vainqueurs
Demain nous serons vingt cœurs, et plus encore…

Publicités

173 réflexions sur “Une étincelle…

  1. La force est en nous, c’est bien vrai ! Je m’imagine dans ces périodes de la vie où le doute et les inquiétudes sont au premiers plan et tout ce qui traverse l’esprit qui fait des ricochets, mais les coeurs vainqueurs ! c’est beau.

    Aimé par 1 personne

  2. Ce billet est très troublant au lendemain de cette tragique soirée du 13 novembre .
     » demain nous serons vainqueurs . Demain nous serons vingt coeurs , et plus encore … »
    De tout coeur avec vous peuple de Paris , aimant Paris et venant à Paris .
    Bises et pensées

    Aimé par 2 people

  3. What spirit
    arose, delivered
    this angel
    to reach down, pull me
    out from depths

    hitherto
    avoided? What can
    I do to spruce up
    your life? Your
    unwitting guidance polished

    by love smile:
    recipient sings.
    Your halo,
    pulls out this beating
    heart, offers

    it, by hand
    and outstretched arm. You,
    dressed so well, humble
    by nature
    shy, receive eternal love.

    Listening
    to you, with love, compassion,
    creates new
    human experience.
    Creative

    energy
    erupts when we arrive at
    love, laughing
    in relief, in awe:
    love perfects itself.

    Aimé par 1 personne

  4. Je n’avais pas lu ce texte, restée sans mot ni visites sur les blogs depuis longtemps.
    Tes mots ont une résonnance si prémonitoires, tragiques dans leurs ressentis.
    Demain nous serons vainqueurs
    Demain nous serons vingt cœurs, et plus encore…

    Oui oui oui Myo bien plus encore de cœurs solidaires. ❤
    J'ai aimé ton récit de cette fin d'octobre. Tu touches chaque fibre des sentiments que tu écris. La photo est magnifique. Si belle, apaisante.

    Aimé par 1 personne

Laisser un p'tit mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s